Virginie Tellenne invitée à commenter le débat sur Radio Notre Dame

Virginie Tellenne invitée à commenter le débat sur Radio Notre Dame

Pour aller plus loin dans le débat

À plusieurs reprises, Marine Le Pen et Emmanuel Macron se sont affrontés, M. Macron accusant Mme Le Pen de mensonge, qu’en est-il réellement ?

RACHAT DE SFR PAR NUMÉRICABLE :

14 mars 2014 : Arnaud Montebourg, ministre de l’économie, se positionne contre le rachat de SFR par Numéricable.

15 mars 2014 : à 20 heures, Jean-René Fourtou et Jean-Francois Dubos, les dirigeants de Vivendi se rendent à l’Elysée. Le rendez-vous se transformera en réunion téléphonique plus tard dans la soirée avec Emmanuel Macron, secrétaire général de l’Élysée. Il assure les dirigeants de Vivendi que l’exécutif ne s’opposera pas au rachat.

16 mars 2014 : le conseil d’administration de Vivendi vote à l’unanimité le rachat de SFR par Numéricable.

14 mai 2014 : Arnaud Montebourg signe un décret sur les investissements étrangers imposant l’approbation du ministère de l’économie en matière de télécoms.

26 août 2014 : Emmanuel Macron remplace Arnaud Montebourg au ministère de l’économie.

28 octobre 2014 : Emmanuel Macron donne son feu vert au rachat.

Sources : BFM Business et Les Echos.

INVESTISSEMENT DE GÉNÉRAL ELECTRIC DANS ALSTOM :

Lire le communiqué en entier en cliquant ici.

SOUTIEN DE L’UOIF À EMMANUEL MACRON :

Dans un communiqué l’Union des Organisation Islamiques de France déclare : « L’Union des Organisations Islamiques de France appelle tous les musulmans de France, par-delà leurs opinions politiques, à ne pas se relâcher à cette occasion, et à aller voter massivement pour faire barrage aux idées de xénophobie et de Haine et donner au candidat Emmanuel Macron, le score le plus large.« 

Lire le communiqué en entier en cliquant ici.

Lire l’article Emmanuel Macron, otage du vote islamiste ? de Mohamed Louzi en cliquant ici.

SOUTIEN IMPLICITE DE HANI RAMADAN À EMMANUEL MACRON :

Sur Twitter, Hani Ramadan, le frère de Tariq Ramadan, expulsé de France le 7 avril dernier à la suite de ses propos « faisant peser une menace grave sur l’ordre public » a appelé implicitement à voter pour Emmanuel Macron :

L’AGRESSIVITÉ D’EMMANUEL MACRON :

LES CONTRE-VERITES DE LA CONCLUSION D’EMMANUEL MACRON :


LE PROGRAMME DES CANDIDATS SUR LA FILIATION ET LA FAMILLE :

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page