La Macédoine définit le mariage comme l’union de l’homme et de la femme et reconnait les unions homosexuelles

La Macédoine définit le mariage comme l’union de l’homme et de la femme et reconnait les unions homosexuelles

Le Parlement de Macédoine a voté hier par 72 voix contre 4 un amendement constitutionnel qui définit le mariage comme l’union entre un homme et une femme.

En outre, l’amendement stipule que « les relations juridiques dans le mariage, la famille et les unions civiles doivent être réglementées par une loi adoptée par une majorité des deux tiers du total des membres de Parlement ». Les unions civiles n’autorisent pas l’adoption des enfants.La Cour européenne des droits de l’Homme a estimé en 2004 que « le fait de réserver le mariage  à des couples constitués d’un homme et d’une femme relève des prérogatives des lois nationales et ne constitue pas une discrimination »
La Croatie a déjà constitutionnalisé le mariage homme-femme le 1er décembre 2013. La Loi fondamentale allemande réserve le mariage au couple homme et femme. Les pays qui procèdent à cette protection du mariage votent toutes des unions civiles hors changement de filiation.
Si vous aussi vous souhaitez que la France inscrive la filiation homme-femme, garantie par le mariage,  dans la Constitution,
signez sur
Capture d'écran 2015-01-22 21.47.41
   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page