L’Avenir pour Tous, force de rassemblement à Sens Commun et à l’UDI

COMMUNIQUE DE PRESSE

 L’Avenir pour Tous et Virginie Tellenne (Frigide Barjot)
seront présents au meeting de Sens Commun, et à celui de l’UDI,
comme force citoyenne de propositions et d’union
pour la réforme de la loi Taubira

ce samedi 15 novembre 2014

dès 14 heures Salle Equinoxe pour l’UMP,
et dès 10 heures à la Mutualité pour l’UDI.

À deux semaines du congrès de l’UMP qui élira son  nouveau président,
Sens Commun, le courant fondé par des cadres des manifs pro-filiation de 2013,
a réussi l’exploit d’inviter simultanément ce samedi 15 novembre les trois candidats à la présidence de l’UMP.
Ils pourront ainsi s’exprimer face à un public large et diversifié
sur la place de l’Humain et des familles dans la société, et sur la réforme de la loi Taubira.

Depuis le vote de la loi le 23 avril 2013, L’Avenir pour Tous (LAVT) et Virginie Tellenne  proposent à Bruno Lemaire, Hervé Mariton et Nicolas Sarkozy, comme à toutes les personnalités politiques de premier plan du centre gauche à la droite républicaine, d’inscrire dans leur programme électoral la réforme de la loi sur la filiation telle qu’ils l’ont élaborée dans la rue depuis septembre 2012, puis au vote de la loi, par voie de charte citoyenne. La présence continue des trois candidats à un meeting organisé par les anciens collaborateurs, dont l’ex-directeur de cabinet Arnaud Bouthéon,  du leader des grandes manifs de 2013  fait sens commun avec L’Avenir pour Tous et est un signe très encourageant pour voir aboutir sa proposition de réforme.

L’Avenir pour Tous se réjouit de constater que les trois candidats se sont prononcés pour un retour sur la loi Mariage pour Tous, et, pour au moins deux d’entre eux, selon la plupart des directions proposées par l’Avenir pour Tous :
– Inscription de la filiation biologique via le mariage homme/femme dans la Constitution
– Consolidation simultanée des droits d’union acquis par les couples de même sexe par la novation de la loi Taubira en loi d’union/alliance civile matrimoniale.

Les modalités d’application de ce projet sont exposées dans la
Charte de réforme de l’Avenir pour Tous

Virginie Tellenne, présidente de L’Avenir pour Tous (LAVT) rappelle que si elle a adhéré à l’UMP, c’est pour être présente à Sens Commun au titre de la pluralité des idées qui doivent guider le débat public, à droite, au centre comme à gauche. Elle affirme que seule l’union de toutes les sensibilités permettra le consensus nécessaire à la réforme de de la loi Taubira sur la filiation humaine.

Des militants de L’Avenir pour Tous et sa présidente ont ainsi adhéré à tous les partis dont des leaders s’engagent activement à réformer la loi Taubira sur la filiation afin de stopper toute dérive sur la procréation technicisée et marchandisée,
par voie de PMA généralisée et de légalisation de la GPA.

Des délégués de L’Avenir pour Tous seront aussi présents ce même samedi au Congrès de l’UDI à la Mutualité pour féliciter le nouveau président et l’encourager à écouter les ancien candidats à la présidence du mouvement,  Jean-Christophe Fromantin et Hervé Morin, favorables à la réforme de la loi. Et d’autres délégués étaient aussi  présents au Congrès de Debout la France avec Nicolas Dupont-AIgnan, soutien de la Charte de l’Avenir pour Tous, le 12 octobre dernier.

Virginie Tellenne plaide ainsi pour l’émergence d’un courant de L’Avenir pour Tous au sein de Sens Commun, comme dans toutes les formations politiques concourant, par un débat constructif et apaisé, à l’exercice renouvelé de la démocratie et à la réforme équitable de la loi Taubira.

Renseignements et contacts presse  06 09 62 00 31
presse@avenirpourtous.fr

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page