Théorie du genre : «Il se passe dans ce pays quelque chose de grave»

Théorie du genre : «Il se passe dans ce pays quelque chose de grave»

Chers amis,

Aujourd’hui j’ai décidé de partir en croisade. Une croisade contre un petit groupe de gens dont la philosophie ou plutôt l’idéologie a réussit a gangrener notre chère Éducation nationale.

Il y a trois jours, C,laire mon épouse que j’aime, me signale qu’il y a un «problème de famille a régler».
En effet, mon fils Louis (6 ans) m’indique qu’il veut une poupée pour Noël. Je m’interroge. .. j’ai l’impression sur le coup qu’il veut me faire le coup du coming out tant il a l’air sérieux, mais je me dit que ce doit être autre chose, car il est (encore ) un peu jeune ! J’ai pensé que ma femme me faisait une mauvaise blague pour détourner mon regard du match de foot qui accaparait mon attention.

Et bien non ce n’était pas une blague… Je l’ai vu très vite. Louis s’est mis à pleurer devant mon manque d’intéressement a cette scène que je croyais être une une mauvaise galéjade :

«- Les filles et les garçons c’est pareil, les jeux des garçons et les jeux de fille c’est pareil, c’est à l’école qu’on me l’a dit !
– Qui t’a dit ça, répondis-je ?
– L’animateur de l’ARE « Égalité filles-garçons !»
– C’est quoi ça ?
– C’est l’atelier dont on ne nous a jamais parlé à la réunion de rentrée scolaire ! me dit Claire »

Je ne peux pas vous décrire ce que j’ai ressenti a ce moment-là…

Je pense tout de suite a mon amie Frigide Barjot (www.frigidebarjot.com) qui est raillée, moquée, insultée et traînée dans la boue et que la bien-pensance actuelle veut mettre sur un bûcher . Je l’appelle et lui raconte la scène.
Apres une longue conversation, j’ai compris qu’il se passait dans ce pays quelque chose de grave.

Je vous invite a prendre un peu de temps pour vous documenter :
– http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/document_telechargeable-2013-30-05.pdf
– http://cache.media.education.gouv.fr/file/07_Juillet/62/7/rapport_teychenne_juin_2013_261627.pdf
Ce sont les liens pour consulter ce rapport commandé a vos frais par notre très cher ministre Peillon.

Alors si j’ai bien tout compris, en résumé :
Nous sommes un peuple homophobe et ce problème doit être traité des la petite enfance pour rééduquer les populations par des moyens d’endoctrinements plus que douteux : indifférenciation des sexes, théories du genre en tout genres et j’en passe. C’est de la dictature !

Réveillez vous, soulevez vous, renseignez vous ! Protégez notre Éducation Nationale qui est en passe aujourd’hui d’être mise sous le contrôle de ces associations ultra-LGBT et autre.

Ce sont ces gens, mesdames et messieurs, qui vont éduquer nos enfants dorénavant.

Stéphane, pianiste, travaillant dans un bar gay,
Marié et père de deux enfants

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page