JE SOUTIENS LA DIFFUSION DE LA PÉTITION DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

JE SOUTIENS LA DIFFUSION DE LA PÉTITION DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Informations personnelles

Pour réaliser votre don sans enrichir un site intermédiaire ou  GAFAM (Paypal prélève 6% de votre don qui ne nous parvient pas), vous pouvez  faire un virement entièrement gratuit directement sur notre compte bancaire en téléchargeant notre IBAN ici.
La solution la plus sécurisée pour L'Avenir pour Tous étant le virement mensualisé.

Vous pouvez payer directement par carte bancaire sur notre compte, mais c'est plus cher que le virement

Vous pouvez aussi envoyer un chèque à l'ordre de L'Avenir pour Tous
9, rue du Docteur Finlay
75015 PARIS

avec la mention
"Pétition Assemblée Nationale pour les élections présidentielle et législatives de 2022" au verso

Ce don est déductible de vos impôts.
Un reçu fiscal vous sera envoyé dans les meilleurs délais à réception de votre don.

Merci pour votre soutien !

Total du don : €10,00

RAPPEL
Cette pétition reprend la demande citoyenne votée favorablement lors des Etats Généraux de la Bioéthique de janvier à avril 2018

https://www.etatsgenerauxdelabioethique.fr/projects/procreation/consultation/consultation-6/opinions/pistes-de-discussion-comment-agir-ensemble/preferer-une-procreation-bioethique-co-parentale-sans-anonymat-ni-manipulation-des-gametes-et-des-embryons

RÉSUMÉ

Les  modes de procréation médicalement assistée élargis au-delà du couple procréateur infertile aux célibataires et aux couples de même sexe demeurent bioéthiques dans la mesure où, à l’identique de la procréation naturelle, ils respectent l’unicité de l’espèce humaine, l’intégrité du génome de l’Humain et la dignité sociale de toute personne Humaine.

En font partie également le droit pour toute personne d’être parent comme le droit pour tout enfant d’être issu sans modification de son embryon, et si possible élevé par ses parents géniteurs avec ses parents éducateurs non génétiques. Les hommes et femmes géniteurs, vivant en conjugalité ou non, doivent si possible être présents à la fécondation médicalement assistée, comme ils le seraient dans la fécondation naturelle. En cas d’infertilité, pour maintenir la présence de principe des géniteurs, il doit pouvoir être choisi alors un autre géniteur intuitu personae, sans effacer la possibilité du « donneur anonyme ».

Mais celui-ci ne peut être imposé comme la seule option de fécondation, dès lors que le couple homme-femme n’est plus le seul concerné par la PMA, ouverte aux célibataires et couples mono-sexués.
Par ce choix du « géniteur ami », qui replace les procréations assistées dans un champ identique à la procréation charnelle,  mais dans l’élargissement de la PMA à toute personne chez le médecin, sont préservées l’unicité et l’intégrité de l’espèce humaine, par le respect des droits de l’enfant à être issu des adultes qui en seront géniteurs et/ou parents, sans modifications génétiques de son embryon ni de sa filiation.

*******************************

Une fois la pétition facilement signée ici, nous vous invitons à aller la signer sur le site de l’Assemblée Nationale en cliquant ici; afin de recréer l’unité de 2013, nous vous invitons également à signer celle des partisans de la famille homme-femme unique, même si sa rédaction laisse à douter de son efficacité, les enfants adoptés sous la loi actuelle pouvant aussi bien avoir deux pères ou deux mères comme parents. La double signature permettra donc d’étendre réellement la porxrétaion génétiquement protégée aux nouvelles formes de familles devenues lieu de maintien de la procréation humaine, par fécondation naturellement assistée entre hommes et femmes, selon la volonté des parents génétiques et/ou éducateurs.

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page