54 % des Français pour une réécriture de la loi Taubira en 2017

54 % des Français pour une réécriture de la loi Taubira en 2017

EXCLUSIF !

Sondage Ifop pour L’Avenir pour Tous

54 % des Français pour une réécriture de la loi Taubira en 2017

 

Comme l’annoncent aujourd’hui Valeurs actuelles et le Figaro, un sondage Ifop commandé par Virginie Tellenne pour le compte de L’Avenir pour Tous, montre que seulement 46 % des Français souhaitent voir inscrit dans les programmes des candidats à la présidentielle de 2017 l’engagement suivant : « conserver la loi Taubira sur le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels avec reconnaissance à l’état civil des enfants conçus à l’étranger d’une mère porteuse (GPA) ou par insémination artificielle (PMA avec donneur anonyme). »

Ainsi, comme Virginie Tellenne ne cesse de le rappeler, la loi Taubira n’a pas réussi à s’installer dans l’opinion française. Mais aujourd’hui la recomposition du mouvement de 2013 est finie, et seul le travail coordonné des abrogationistes (22%) et des défenseurs de l’union civile de LAVT (32%) pourra créer une majorité suffisante permettant le retour sur la loi Taubira en 2017.

La volonté de façonner une séparation de façade entre deux postures qui sont en fait complémentaires, doit être dissipée, comme en 2013, par la convergence des deux composantes du mouvement des consciences de 2013 : celle des citoyens et celle des catholiques plus intégrés dans l’Eglise. La majorité des personnes défendant une abrogation de la loi Taubira ne sont pas des opposants à l’Union civile mais tout simplement pour des raisons religieuses, culturelles ou philosophiques ne souhaitent pas la promouvoir : ils préfèrent laisser à d’autres le soin de le faire pour que le sujet ne tombe pas dans l’oubli des candidats. Voilà tout le sens de l’action de l’Avenir pour Tous et de la parole de sa présidente, Virginie Tellenne.

Forte de ce sondage, elle ira rencontrer les différents candidats déclarés et potentiels aux prochaines élections présidentielles afin de le leur présenter. Elle plaidera pour l’inscription de la réécriture de la loi Taubira dans leur programme, avec une demande de referendum pour inscrire le mariage dans la Constitution. Pour que cela soit réalisable, il faut que le contact soit repris avec la Manif pour Tous. C’est en effet ainsi que se reformera la réalité du soutien des Français descendus dans la rue en 2013.

Aujourd’hui, cela ne fait plus aucun doute que la loi Taubira s’invitera dès les primaires dans la campagne présidentielle et L’Avenir pour Tous saura y défendre la volonté des Français : la réhabilitation du mariage procréatif par une Union civile égale maintenant les droits d’union pour les couples homosexuels mais restaurant la seule filiation biologique pour les enfants et la généalogie humaine.

Télécharger le communiqué

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page