La Filiation biologique par l’Union sociale pour Tous, programmées par LMPT /LAVT depuis novembre 2012

Que ce soit sous les noms de Manif pour Tous (aujourd’hui les institutionnels catholiques) d’octobre 2012 à mai 2013 ou d’Avenir pour Tous (les citoyens chrétiens et humanistes) de mai 2013 à aujourd’hui, la demande première et toujours commune du mouvement social né en octobre 2012,

unifié hier sous l’animation première de Virginie Tellenne-Frigide Barjot pour rassembler les foules sur un programme de réforme,
spécialisé aujourd’hui autour Ludovine de la Rochère pour négocier institutionnellement avec les politiques en vue des prochaines présidentielles,

expansif dans la rue hier quand il s’agissait de l’union des adultes avec le mariage et l’union civile,
comprimé aujourd’hui dans ce qu’il reste d’espace médiatique quand il s’agit du sujet crucial de la procréation des enfants,
avec le combat contre les GPA et PMA médicalisée qui s’installent via l’application de la loi de filiation Taubira , (TGI Nantes, 13 mai 2015)

la demande est commune, a toujours porté, et porte plus que jamais sur le rétablissement de la seule filiation biologique pour tous, liée par principe procréatif au couple homme-femme, institutionnalisée par le mariage,
filiation reconnue en dehors du mariage dans les couples procréatifs entre eux,
par le respect des unions sociales égales, qui restent différentes au seul regard de la procréation.
(Décision Conseil Constitutionnel 17 mai 2013, art.44)

Les différents tracts de novembre et décembre 2012 et de janvier 2013  en attestent aisément. (Cliquer sur les tracts pour les lire)

Capture d'écran 2015-05-18 09.23.03 Capture d'écran 2015-05-18 09.23.52 Capture d'écran 2015-05-18 09.24.11

Aujourd’hui, Virginie Tellenne finalise à L’AVenir pour Tous un programme citoyen de révision de la loi Taubira, et œuvre au rassemblement des foules par la demande persistante de reprise de dialogue avec La Manif pour Tous,  afin de porter ce programme en complémentarité parallèle et bienveillante avec La Manif pour Tous, de la majorité des citoyens jusqu’aux politiques, maintenus sous pression par leurs actions parallèles depuis deux ans.

Pour rétablir une seule filiation biologique, seul le mariage restera l’institution conjugale de la filiation biologique. Pour ce faire, il devra être protégé dans la Constitution.
Pour empêcher toute légalisation de moyens de procréations technicisés et marchands, la filiation biologique d’un enfant devra à nouveau s’établir uniquement par ses parents biologiques, qui devront donc être connus, et inscrits sur son acte de naissance.

Par ailleurs, il sera indispensable pour apaiser les violences nées du refus de dialoguer et de négocier du gouvernement, de reprendre ce dialogue par la bases, via toutes les institutions civiles et religieuses, en commençant à l’intérieur même de notre mouvement, par une reprise de dialogue avec la Manif pour Tous.

Il semble que le gouvernement y soit lui-même plus ouvert : la récente rencontre de Virginie Tellenne avec le député Malek Boutih, chargé par le Premier ministre d’une mission auprès du Ministre de l’Intérieur sur l’analyse et la prévention de la radicalisation de la jeunesse en France, a permis à la présidente de l’Avenir pour Tous de lui faire part officiellement de cette demande d’ouverture de dialogues et de rencontres inter et intra-religieuses, notamment entre chrétiens divisés, comme entre croyants et non-croyants.

 

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page