12ème Apéro de L’Avenir à Chaville

Ce mercredi 20 mai se tenait le 12ème Apéro de L’Avenir à Chaville, chez Thibaud et Charlotte de Maintenant. Qu’ils en soient ici et publiquement remerciés. C’est devant un peu plus de cinquante personnes et en présence de nombreux jeunes ayant participé aux manifestations de 2012-2013 que Virginie Tellenne, notre présidente a pu exprimer le projet de L’Avenir pour Tous.

Notre présidente a tout d’abord rappelé la nécessité de rassembler le grand mouvement des consciences de 2013 face aux nombreux projets, découlant des champs d’application de la loi Taubira, ni nous apparaissent chaque jour de façon un peu plus pressante. Chacun a pu comprendre l’importance de défendre tous ensemble ce qui nous rassemble, tout en ayant la liberté, chacun de son côté, de défendre les positions et propositions qui – non pas nous séparent mais – nous distinguent.

Virginie a donc pu ensuite exprimer projet de retour sur la loi Taubira qui est le notre. Tout d’abord l’inscription au niveau international de la reconnaissance de l’identité Homme-Femme de l’Humanité. Ensuite au niveau constitutionnel, avec l’inscription dans la constitution du mariage Homme-Femme comme garant de la filiation biologique. Et enfin, au niveau légal, la réécriture de la loi Taubira en une Union maritale égale en mairie, hors filiation, pour les couples homosexuels.

Après que Géraldine Chamussy a pu rappeler toute l’importance d’adhérer à L’Avenir pour Tous afin de donner une visibilité à ce programme novateur et porté par aucun autre mouvement que le notre, un nouvel arrivant a pu expliquer qu’après avoir été un opposant farouche à Frigide Barjot, aveuglé par la mauvaise foi médiatique généralisée, il nous a rejoint en réalisant la justesse du projet que nous défendons.

La salle pouvait alors prendre la parole afin de poser ses questions. C’est ainsi que Virginie Tellenne a pu dire que si L’Avenir pour Tous est a-partisane et non confessionnelle, l’influence de la pensée chrétienne sur notre action ne peut être masquée, avant de rappeler que le Pape, lorsqu’il était encore président de la Conférence Episcopale d’Argentine avait, devant une loi similaire à la loi Taubira, demandé aux députés de défendre une loi d’Union civile.

C’est autour d’un verre que Virginie Tellenne a pu dédicacer son livre. C’est également autour d’un verre qu’a pu être fixée la date du prochain Apéro de L’Avenir ; il se tiendra le 9 juin prochain au Chesnay (78). Nous vous y attendons nombreux.

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page