Chaville, Paris, Le Mans,…  Les Apéros de l’Avenir se suivent dans la joie mais ne se ressemblent pas…

Chaville, Paris, Le Mans,… Les Apéros de l’Avenir se suivent dans la joie mais ne se ressemblent pas…

Panoramique JPEG

DSC_0025Après Marie-Noëlle Tranchant et Géraldine Chamussy, ce 11 mars c’est Isabelle et Emmanuel Gouraud qui ont eu la sympathie de nous accueillir chez eux, dans le 15ème arrondissement de la capitale, afin d’exposer notre projet de rassemblement, objectif 2017. C’est majoritairement un public des manifs millionnaires de 2013 qui était présent. Avec le pasteur Celier et Pierre Barnerias, nous avons ressenti une grande déception sur la scission, mais une plus grande espérance encore de nous voir reconstruire le mouvement des Consciences !

11044543_10152655904576373_2866933577152170403_nCe 12 mars, toute autre ambiance. C’est au Mans que nous recevait Rémi Berger, un jeune chef d’entreprise sarthois. Cette fois-ci le public était bien différent. Une seule manifestante de 2013, une majorité d’ouvriers, l’assemblée était composée de près d’une moitié de personnes ouvertement homosexuelles tous issus d’horizons et obédiences politiques et religieuses divers.

Constat : tous veulent un discours et un candidat crédibles, même si les réactions sur la loi de mariage sont différentes selon la composition de l’assemblée. Chez les manifestants de 2013, une attente prioritaire, le retour à l’unité du mouvement afin de rétablir la filiation biologique dans nos fondamentaux juridiques. Avec cette interrogation récurrente sur le statut des couples de même sexe : la pédagogie est alors fondamentale pour expliquer la nécessité d’un statut stable dans la société pour ces couples qui s’aiment comme les autres.

10384838_10152656212241373_8211868797206449931_nLes personnes n’ayant pas manifesté rencontrées au Mans, nettement moins préoccupées par l’homosexualité, sont toutes d’accord pour revenir à la filiation biologique. Les histoires de scission du mouvement leur sont parfaitement étrangères, même s’ils comprennent la nécessité de recréer une base fédératrice, la seule à même de faire prendre conscience aux politiques de ce que souhaitent les Français. Il en a été de même avec les personnes que l’on a rencontrées dans la gare et le train de retour du Mans.

En outre, toutes les personnes que nous avons rencontrées, de toutes les classes sociales qu’elles soient, en ont assez d’être baladées par leurs dirigeants depuis 50 ans, et réclament une vraie écoute pour leurs considérations, qu’elles soient d’ordre sociétales, civilisationnelles, sociales ou économiques.

Enfin les Français ne sont plus dupes : ils déplorent le fait que tout est organisé pour leur faire croire que le Front National serait la solution à tous les problèmes. Ils déplorent tout autant que les autres partis politiques, plutôt que d’apporter des réponses aux problèmes des Français, préfèrent faire de la lutte contre le parti Front National, leur unique argument, plutôt que de proposer le programme à même de le faire baisser.

Ils souhaitent voir émerger une personne qui sorte du cercle peu vertueux des promesses pour l’élection suivies de la trahison une fois élus.

10403348_10152656233761373_3321300686001391944_nC’est forts de ces enseignements que Virginie Tellenne et Xavier Bongibault, en compagnie de nouvelles interlocutrices dans le train de retour, ont décidé de lancer une consultation par voie de pétition afin de faire émerger les points non-négociables auxquels sont attachés les Français, dans le but de remettre L’Humain au cœur de la démocratie. Ce sont ces points non-négociables que LAVT soumettra aux futurs candidats et qui feront le président (e) de 2017.

Aujourd’hui il reste moins de deux ans pour sillonner la France et rencontrer celles et ceux qui écriront et soutiendront ce programme en plus de son axe pivot, qui fait basculer la majorité en France : le retour à une loi de filiation biologique, et de la liberté des enfants, respectueuse de l’égalité des orientations de chacun, et soucieuse de la fraternité que nous n’avons que trop perdu jusqu’à aujourd’hui.

Ensemble vers 2017, rassemblons le Mouvement citoyen des Valeurs de l’Humain pour la République !

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page