L’Avenir pour Tous n’appelle pas à manifester demain à Nantes

COMMUNIQUÉ

 

En réponse aux nombreuses demandes de militants désemparés devant la radicalisation croissante d’une partie du mouvement

Pour éviter tout nouveau dérapage et maintenir la paix civile

 

L’AVENIR POUR TOUS N’APPELLE PAS A MANIFESTER DEMAIN A NANTES

Paris, le 22 novembre 2013

Suite aux derniers dérapages d’Angers condamnés tardivement par la direction nationale de La Manif pour Tous, de ce fait récupérés par un pouvoir avide d’abîmer le mouvement dans son ensemble – ce qui n’est pas tolérable, encore moins à la veille de scrutins électoraux majeurs,

Devant la politisation nouvelle de La Manif Pour Tous sur la base d’une charte municipale qui ne propose pas de remplacer la loi Taubira par une loi d’union civile équivalente hors adoption,

Face à la confirmation du rejet de cette solution pacificatrice, qui avait déjà été publiquement huée à Lyon le 5 mai dernier avec des panneaux LMPT brandis par des élus du FN et des militants du GUD,

En réponse aux multiples questions des militants désemparés qui ne savent plus comment agir face à la radicalisation des manifestations,

nous mettons en garde les sympathisants du Mouvement des Consciences et des Familles contre toute récupération politique et déconseillons donc d’aller manifester demain à Nantes – comme L’Avenir pour Tous déconseille, depuis le 29 mai 2013 – la loi de la République s’appliquant effectivement – de participer à toute manifestation de rue contre la loi Taubira de manière générale.

Devant l’instrumentalisation croissante de notre combat face à des dérapages de moins en moins contrôlés (cf. Libération du 13 novembre 2013), il s’agit aujourd’hui d’appeler au calme et à une vigilance accrue pour préserver les individus, leur « vivre-ensemble » et notre démocratie.

L’Avenir pour Tous appelle à ne prendre aucun risque supplémentaire qui radicaliserait encore un peu plus le Mouvement et porterait ainsi atteinte aux enfants, aux familles, aux personnes homosexuelles, et à tous les individus impliqués d’une façon ou d’une autre dans ce combat de civilisation.

Il y va de l’intégrité du Mouvement dans son ensemble, de sa puissance et de sa pertinence à :
– rétablir l’altérité homme-femme qui commande la filiation biologique
– garantir les droits d’union des couples homosexuels
– donc combattre la loi du Genre, qui sévit désormais du plus haut de notre système juridique jusqu’aux programmes des écoles primaires en passant même par les catalogues de jouets de Noël.

Frigide Barjot, présidente de l’Avenir Pour Tous
Xavier Bongibault, Plus gay sans mariage
Laurence Tcheng, Pour une gauche Vitale
Géraldine Chamussy, Pour une Droite Humaine

Avec le soutien de
Pr Henri Joyeux, ancien président Familles de France
Françoise Williamson, Vive la Famille, Familles de France Nantes
Jean-Marc Veyron-Lacroix, Homovox

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page