Suite à l’université d’été de La Manif pour Tous…

Suite à l’université d’été de La Manif pour Tous…

Communiqué de Presse 

L’Avenir pour Tous dénonce la dérive en « force politique » confessionnelle décidée par la nouvelle direction de l’association La Manif Pour Tous

L’Avenir pour Tous appelle tous les Français attachés à la démocratie participative qui veulent restaurer  le mariage et la filiation dans la Constitution tout en préservant les droits d’union des couples homosexuels à se rassembler autour des fondateurs historiques dès maintenant dans un grand mouvement unitaire pour tous.

 

Au terme des universités de La Manif Pour Tous qui auront été marquées par l’absence involontaire et douloureuse de ses trois porte-parole historiquesVirginie Tellenne alias Frigide Barjot, Xavier Bongibault et Laurence Tcheng,

ainsi que Clément Borioli pour Homovox, Henri Le Roy et Géraldine Chamussy,

aujourd’hui tous réunis au sein de L’AVenir pour Tous,

 

le constat est sans appel.

Après le refus de la direction, pour divergences idéologiques sur l’union civile, de les inviter à s’exprimer, alors même que de très nombreux militants réclamaient leur présence, garante de diversité et de non-homophobie;

 

Et alors que la question sur le maintien de l’union civile (une autre portait sur le retrait du Pacs !), proposée dans l’absolu et non  relativement à la loi Taubira, obtient le score très encourageant de 50% auprès d’un public essentiellement catholique pratiquant;

 

Alors que le peuple de France est dans sa grande majorité favorable aux droits d’union civile contre la loi Taubira (sondage Ifop juin 2013, 54% contre 36%), mais opposé aux droits filiatifs par ces couples (54% contre l’adoption plénière) ;

 

Il est clair que la nouvelle direction, en refusant aux fondateurs du mouvement de la diversité et des consciences,  toute venue pour exposer leur projet sur la constitutionnalisation du mariage Homme/Femme et le maintien des droits d’union, n’est plus en adéquation avec l’ensemble des Français, ni même avec ses sympathisants et semble, avec l’ouverture publique des adhésions, ne rechercher qu’à former une liste électorale aux Européennes, se muant en un parti politique ultra « catholique » refusant tout processus de démocratie interne. (cf. le Monde de ce soir)

 

Dans ces conditions, et après avoir essuyé humiliations, rejets et invectives de l’intérieur de LMPT depuis les 5 et 26 mai derniers,  Frigide Barjot, Xavier Bongibault et Laurence Tcheng annoncent solennellement que, dans l’intérêt général des Français qui se sont levés pour la retrait du projet de la loi Taubira, qui, après son vote, ne peut être qu’une abrogation sélective dont ils sont les seuls porte-parole en France ;

 

après épuisement de toutes les tentatives d’ouverture et de dialogue qu’ils ont initiées, et  avec énormément detristesse mais une conscience « poléthqiue » fidèle aux seuls Français, ils n’ont d’autre solution que de rompre avec la ligne politique et confessionnelle qui a été entérinée en grande pompe ce week-end à Vincennes,

 

et de prendre leur totale indépendance vis-à-vis de cette nouvelle direction qu’ils ne peuvent plus cautionner.

 

Il est évident qu’en aucun cas ils ne condamnent les manifestants et sympathisants, à qui ils renouvellent gratitude et affection,  qui, de bonne foi et par attachement affectif et spirituel à ce mouvement d’un peuple en résistance, ne sont en rien concernés ;  leur désaccord formel va aux méthodes autoritaires, aux mots d’ordre anti-républicains et au nouvel objectif  politique décidé à huis-clos par la nouvelle direction.

 

Dans l’élan et la philosophie pluraliste et pacifique qu’ils souhaitent renouveler, Frigide, Xavier,Laurence, Clément, Henri, Géraldine et les autres, invitent toutes les personnes soucieuses de défendre par voie référendaire le mariage et la filiation pour protéger les droits des enfants et ceux imprescriptibles de l’humanité à ne pas être fabriquée, tout en respectant les droits d’union sans changement de filiation ouverts aux couples homosexuels, à les rejoindre dans un grand mouvement unitaire administré collégialement. Il s’agit de faire émerger une instance dans laquelle la ligne originelle sera ouverte à tous, sauf aux ambitions personnelles et électoralistes.

 

Pour se faire, ils lancent un tour de France, allant à la rencontre des Français et des candidats eux élections municipales, pour les convaincre de faire leur cette révision constitutionnelle.

 

L’Avenir pour Tous ne porte pas la parole d’une communauté, d’un lobby, d’une idéologie, ce Collectif ouvert à tous se bat pacifiquement pour l’Humanité durable et équitable, avec et pour tous les Français.

 

Rendez-vous pour le premier anniversaire le 17 novembre prochain à Paris !

 

 

Pour soutenir Frigide Barjot, Xavier Bongibault, Laurence Tcheng, et les différents courants de la diversité, merci d’envoyer messages et dons sur www.lavenirpourtous.fr 

Appel aux  inscriptions des associations et des particuliers au débat entre tous les courants sur www.lemouvementpourtous.fr

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page