Roms : M. Valls, quelle morale républicaine dans le bouc-émissaire ?

Roms : M. Valls, quelle morale républicaine dans le bouc-émissaire ?

Tribune de la Gauche Vitale

 

Non, M. Valls, la sécurité primordiale de notre nation et le besoin d’ordre de notre pays ne peuvent être promus sur le dos de populations en grande précarité. La morale républicaine, qu’avec M. Peillon vous placardez aux murs des écoles de nos enfants, commande aux responsables nationaux dont vous êtes d’arrêter de jouer aux apprentis-sorciers. L’occultation du mouvement social de cet hiver nous a ouvert les yeux sur vos méthodes de gouvernement.

 

Vos dernières déclarations, pour autant qu’elles concernent un sujet sur lequel s’entendent tous les gouvernements ayant accepté la libre circulation des personnes et des biens sans aucun contrôle des frontières nationales, ne doivent pas provoquer une montée des rejets qui conduisent à la haine de l’Autre.

 

La loi mais aussi la morale républicaine doivent s’appliquer en fonction de la réalité. Le lieu de vie des Roms, c’est l’Europe, ils y circulent librement et doivent pouvoir s’intégrer, pourvu qu’ils s’en donnent eux-mêmes les moyens, bien évidemment. Aucun citoyen européen, aucun être humain ne peut être a priori déclaré inapte au vivre ensemble.

 

Les maires sont démunis face à ce drame de l’immigration, à l’insalubrité des camps, à la déscolarisation des enfants. Les solutions doivent venir d’une concertation nationale avec les instances habilitées et locales, avec les habitants aussi. Cela apaisera au lieu de crisper, cela calmera les uns par rapport aux autres, et les votes radicaux avec eux.

 

C’est pourquoi à l’Avenir pour Tous, avec la Gauche Vitale, nous proposons aux futurs candidats une Charte du vivre-ensemble et du lien familial qui dépasse les clivages de droite et de gauche. Nous demandons une grande consultation nationale sur les enjeux des nouvelles migrations et sur les défis de la libre circulation en Europe.
Contre la manipulation des consciences sur le devenir des plus défavorisés, ne baissez pas les bras, rejoignez l’Avenir pour tous !

 

La Gauche Vitale
Laurence Tcheng et Cyprien Rességuier

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page