Appel du 22 juillet

Appel du 22 juillet

Appel du 22 juillet 2013

 

pour l’unité, la pérennité et la responsabilité du mouvement social, familial et vital qui s’est levé de façon historique en France cette année.

 

 *********

 

Appel du 22 juillet : ne pas laisser l’échec et la division vous voler votre mouvement !

 

 Le vote à l’arraché de la loi Taubira a ouvert, avec le mariage et l’adoption plénière aux couples de même sexe, le principe de procréation hors union sexuelle. Cette loi abroge donc le droit des enfants à connaître et leur père et leur mère, et son vote « à main levée » au Sénat et « bloqué » à l’Assemblée a méprisé la souveraineté de millions de Français à être garants de la bonne destinée de leur société.

Dans la foulée, le président de la République n’a pas hésité à faire adopter il y a 15 jours par vote « bloqué », en pleines vacances, au mépris des droits de l’opposition, de la liberté de conscience de sa propre majorité, de la procédure des lois de bioéthique nécessitant la tenue d’états généraux,l’autorisation de recherche sur l’embryon humain.

 

Ces deux lois complémentaires, promulguées à 2 mois d’intervalle en dehors de toute consultation des Français, auxquelles il faut ajouter le dépôt-surprise ce 23 juillet au Sénat de l’élargissement de la PMA aux couples lesbiens, en dépit des promesses du président sur l’avis du CCNE, donnent un sens nouveau à l’étonnante affirmation de François Hollande de ce 14 juillet : « La reprise est là ! » En effet, ces nouvelles législations ultra-libérales ouvrent un vaste et lucratif marché de commercialisation de l’être humain aussi bien pour sa procréation artificielle que pour l’industrialisation de son embryon, conduisant immanquablement à sa sélection eugéniste.

 

Cette victorieuse « blitzkrieg » parlementaire, prémices de l’arrivée sans doute dès septembre de loi Famille-Bertinotti qui pourrait accomplir la PMA pour tous dès l’automne, et étendre le principe de l’adoption plénière déconnectée de l’altérité sexuelle à tous les couples hors mariage, a été acquise par ruse gouvernementale certes, mais a aussi été largement facilitée par une mutation « génétique » du mouvement d’opposition à la loi Taubira dès le vote devant l’attitude intransigeante de l’exécutif. La combinaison des deux a radicalisé le mouvement, dont l’ampleur historique, notamment le 24 mars,  a dégénéré en récupérations déviationnistes par certains et fait naître un immense désarroi pour tous les autres.

 

Devant ce constat alarmant, L’AVenir pour Tous prend acte de l’échec post-mobilisation que signe cette dangereuse menée législative, obtenue dans l’ignorance de l’opinion publique, la désunion des dirigeants  et la dispersion des  manifestants.

 

L’AVenir pour Tous s’alarme de notre division qui fait le jeu du gouvernement et appelle à un sursaut de notre grand mouvement social et familial, prometteur jusqu’au vote de la loi Taubira le 23 avril dernier, mais incapable depuis de devenir une véritable force de  propositions contre le changement de civilisation que met en œuvre à la hache l’exécutif Hollande-Bergé-Ayrault.

 

LAVT déplore d’autant plus cette situation qu’un élan immense et inédit  dans notre société civile est né l’automne dernier : des millions de Françaises et de Français, remarquablement réveillés par leurs jeunes générations comme par celles de leurs parents, ont préféré abandonner leur confort personnel pour changer en profondeur une société individualiste, hédoniste et consumériste. Ils sont engagés dans la défense des principes fondamentaux de notre humanité et de ceux fraternels de notre République à la laïcité positive. 

 

Ils rejettent les stratégies de pouvoir personnel, les calculs d’appareil, et toute forme de récupération idéologique, à l’instar de tout le corps électoral aujourd’hui. Pour la première fois dans l’histoire de la France, des familles entières comme des citoyens isolés, jusqu’alors passifs, se donnent la main et à corps, études, professions offertes, résistent pacifiquement au prétendu « sens de l’Histoire » dans une trans-génération transparente, tournée vers l’avenir et enracinée dans son histoire commune : ils sont tous, et tous les jours désormais, acteurs-veilleurs de cette nouvelle pol-éthique.

 

Dans ce sens L’AVenir pour Tous salue l’initiative courageuse des AFC qui ont déposé, sans grand relais médiatique, un recours au Conseil d’Etat contre le décret d’application de la loi et contre la circulaire Taubira sur la GPA, afin de faire déclarer par la plus haute instance de l’ordre administratif  les droits des enfants à connaître leur père et leur mère (Cf. PJ).

 

 

Pour toutes ces raisons et tant d’autres à venir, L’AVenir pour Tous, qui se réjouit d’accueillir en son sein de nouveaux collectifs, a lancé ce lundi 22juillet depuis la Sainte-Baume au Plan d’Aups,   

 

L’Appel du 22 juillet 2013

 

• à l’unité, la responsabilité et la pérennité du mouvement social, familial et vital qui s’est levé cette année en France,

• pour la réconciliation et la pacification de tous les Français, quelques soient leurs opinions politiques, religieuses ou philosophiques et leur orientation sexuelles, trop divisés par une politique sans concertation et mortifère pour les fondamentaux de notresociété dans son humanité, 

 

Frigide Barjot, initiatrice, « égérie » mais aussi présidente d’honneur de la Manif pour Tous comme présidente de l’Avenir Pour Tous, en appelle  solennellement aux dirigeants départementaux, régionaux et nationaux de LMPT et aux autres associations nationales qui ont œuvré à la réussite des trois manifestations millionnaires, à retrouver ensemble, dans un organe collégial de concertation et de convergence, démocratique, diversifié et humaniste, les bases qui ont fait le prodigieux succès de notre rassemblement de cette année scolaire : la lutte, dénuée de toute homophobie, contre la loi Taubira, l’invitation à œuvrer avec tous, le partage des initiatives et des sensibilités, l’écoute et l’accueil de chacun quel que soit son mode de vie et l’unanimité de nos convictions à mettre l’humain, tous les humains, au cœur de notre action publique en commençant parredonner à l’altérité sexuelle sa place première dans notre société. Ainsi sera stoppée à la racine l’insidieuse diffusion de l’idéologie du Genre, dans nos institutions, dans les mentalités privées et dans l’esprit public.

 

L’AVenir Pour Tous proposera à ses partenaires le projet de faire inscrire ensemble dans les professions de foi et les programmes officiels de nos candidats aux élections municipales et européennes,

• le principe que l’institution du mariage est l’union de l’homme et de la femme, seule garante de la filiation humaine PME

 • le principe  de l’intérêt supérieur de l’enfant, 

• le principe de liberté de conscience pour tous (élus et citoyens),

Portés dans une révision de la constitution par referendum, pour y graver ces principes fondamentaux, qu’aucune autre norme européenne ou internationale ne pourra plus contredire.

 

Nous pourrons ajouter dans notre Charte l’interdiction de toute fabrication de l’humain autre que pour raison médicale de stérilité, le retour légal à l’interdiction avec dérogations médicales, et après états généraux, de la recherche sur l’embryon humain, selon la loi de bioéthique du 7 juillet 2011, la demande de tenue d’Etats généraux de la Famille, la filiation, l’adoption et les droits d’éducation avant le débat sur la loi Famille, la lutte contre l’enseignement de l’idéologie du Genre dès le primaire et le principe de parité parents-enseignants dans l’élaboration des programmes de l’Education nationale.

 

Mais pour ce programme ambitieux, cher(e)s ami(e)s, l’urgence absolue est à l’unité du mouvement sans laquelle l’Avenir de la Manif n’étant plus Pour Tous ne sera plus rien pour la France et les familles françaises.

Liberté de conscience, égalité devant la naissance, fraternité pour la croissance, voilà ce à quoi nous sommes toujours appelés ensemble, sans rien lâcher, ni personne !

Alors vous aussi, signez l’Appel du 22 juillet 2013, pour l’unité du mouvement et la réconciliation nationale sans exclusive, ni exclusion, afin de faire échec aux lois Taubira et Fioraso sur l’embryon, et empêcher les lois de déconstruction à venir (PMA, Famille , enseignement du Gender…)

 

 

Frigide Barjot (présidente de L’Avenir pour Tous (LAVT), de Pour l’Humanité durable et de ProfessiondeFoi2012, présidente d’honneur de LMPT), Antoine Renard (président des AFC), Laurence Tcheng (LAVT-Pour une Gauche Vitale), Pr Henri Joyeux et Thierry Vidor (Familles de France), Arnaud Bouthéon (Rencontres Thomas More), Xavier Bongibault (LAVT-Gays pour la vie), Marie Pette (LAVT-Les voix de l’Adoption), Ilan Simon (LAVT-Une extrême-gauche contre la PMA pour tous), Nathalie de Williencourt (présidente d’Homovox*), Jean-Baptiste Maillard (LAVT- cofondateur d’Homovox), Clément Borioli (LAVT-Homovox),  Géraldine Chamussy (LAVT- présidente de Pour une droite Humaine, ex-LMPT-Chaville 92), Benjamin Plenel (LAVT-Plus gay sans mariage), Cyprien Rességuier (LAVT-Pour une gauche républicaine), ), Henri Leroy (LAVT- Pour une droite Humaine – LMPT 39), Caroline Poignant (LAVT-Homovox), Béatrix Bréauté (chargée de la presse à LAVT après LMPT), Jean-Marc Convert (LAVT-LMPT), Alain et Melissa Michel (LAVT-LMPT83, AFC), Augustin Jusot (LAVT-LMPT, ex-chef de cab Barjot Team), Isabelle Cailles (LAVT-responsable boutique LMPT)

 

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page