Tout ça pour ça ?

Tout ça pour ça ?

Paris, jeudi 8 août 2013

 

Un appel d’urgence au sursaut poléthique
et à l’Unité pour Tous !

 

TOUT ÇA POUR ÇA ?

 

Chers ami(e)s militants, sympathisants et adhérents  de l’Unité Pour Tous, mouvement que nous voulons perpétuel et plus aussi virtuel,

 

Vous et la moitié des Français, en défilant par millions et contre toute attente dans les rues de toute la France de novembre à mai, avez fait naître l’espoir planétaire d’inverser le cours de la marchandisation du vivant. Et tout le monde s’est congratulé qu’un pareil événement sans aucune commune mesure dans notre histoire contemporaine se soit levé dans la Patrie des Droits de l’Homme et du Citoyen.

 

Et là, que se passe-t-il moins d’1mois et demi après la dernière mega-manif ? Sans un mot, sans un drapeau et sans la moindre « égérie » blonde ou brune à la une, l’autorisation de recherche sur l’embryon humain, décision historique s’il en est, doublée le 23 juillet dernier du dépôt au Sénat
d’une proposition de loi sur la PMA, est passée en France ce 16 juillet, sans que personne, dans cette opinion publique nouvellement façonnée,  ne s’en émeuve, ni même ne s’en aperçoive;  il y a bien eu une pétition franco-européenne One of us qui plafonne à 70 000 signatures, et la réapparition-surprise  de scénographie à clystères géants, mais, par contraste avec les interminables défilés familiaux et les hurlements des barjots en plateaux, ça l’fait pas vraiment, Monsieur le président !

 

Alors quoi, ? C’est ça, le succès de notre grand Mouvement des Consciences ? Comme si rien ne s’était passé cette année ?  Alors oui, tout ça, des mois de boulot raté, des familles éclatées et gazées, des examens à repasser, des veilleurs exténués, tout ça, pour RIEN ?

 

Allons, réveillez-vous ! Il s’agit malheureusement du résultat dramatique de la dispersion des uns vers des horizons politico-divergents et du refuge forcé des autres dans un silence imposé, trop préoccupés qu’ils sont à trouver des moyens de survie et d’hébergement; le tout malgré l’immense et toujours vivace mouvement que nous avons, et que vous avez levé, tous ensemble depuis plus d’un an. Aujourd’hui,  votre enfant-miracle est écartelé entre ses deux mères biologique et porteuses, et pleure, impuissant entre les deux, de laisser François Hollande accomplir son implacable destruction programmée de l’être humain, en commençant par le plus faible, avec la procréation-pognon de la loi Taubira et la paillasse-embryon de la loi soutenue par la ministre de la recherche Foraso.

 

Devant cet échec inadmissible, nous, le trio homo-gaucho-barjot, fondateur historique de votre mouvement pour l’Humanité durable&équitable, avec Laurence Tcheng – qui réagitillico  en créant « La Gauche Vitale »,  Xavier Bongibault, qui prend la tête de « Gays pour la Vie », et votre Barjot, à la tête de L’AVenir Pour Tous dans l’Unité pour Tous, – nous ne pouvons que nous indigner de vous indigner par notre fatuité ! Et vous appeler, vous tous, aussi, à vous indigner pour que nous ne soyons plus indignes de votre mouvement ! Toujours dans le calme, la bienveillance et la paix civile pour l’union de tous !
Mais pour s’aimer à nouveau, il faut se voir les uns les autres ! A la veille de toutes les réunions qui se préparent en ce mois d’août pour la rentrée de septembre, et à la lueur des derniers événements législatifs français, religieux brésilien – jusqu’aux mystiques et dramatiques accidents qui nous pressent de nous serrer dans les bras les uns des autres  –, il apparaît incongru que  la plupart de ceux qui ont eu le courage, avec Ludovine de la Rochère et Albéric Dumont, de lever ce mouvement il y a maintenant plus d’un an, ne soient pas conviés par ceux-là mêmes qui sont aujourd’hui à la tête de l’appareil la Manif pour Tous-Version II, à retrouver le rassemblement qu’attendent des millions de Français, la masse des manifestants et le réseau magnifique de nos militants.

 

Je suis au regret de vous annoncer que nous, dirigeants de LAVenir pour Tous,  sommes désolés de pas être invités aux universités d’été de la « Manif Pour Tous-post26mai , ce qui nous semble une grosse étourderie, ou d’adresses mail, puisqu’il est mentionné sur l’invitation : « En plus de faire le bilan de notre mobilisation, ce sera le moment de dessiner notre avenir. C’est une occasion unique d’écouter et d’échanger avec tous ceux qui ont porté notre combat pendant tous ces mois.. » (cf:PJ).

 

Il apparaît donc d’autant plus urgent aujourd’hui, après diverses tentatives infructueuses de réconciliation de plusieurs cadres régionaux, ou simples militants (cf. pétitions 1pourTous, et Merci Frigide Barjot, et moult lettres d’anonymes), de profiter de ce rendez-vous pour donner aux manifestants et aux militants LMPT-V1, devenus LAVT, réunis avec ceux de LMPT-V2, une vision large des orientations et objectifs du mouvement global. Ils s’apercevront très vite qu’ils veulent la même chose : faire ensemble une nouvelle version V3 LMPT-LAVT qui ne demande qu’à s’élargir, à la veille d’échéances municipales majeures pour la prise de conscience éthique de notre prochain personnel politique..

 

Aujourd’hui, chers ami(e)s et militant(e) de pieds comme de cœur, la solution n’est plus qu’entre vos mains. Ce que vous avez voulu dire à François Hollande, au pouvoir, à l’opposition, au système, à la France et au monde entier, vous y êtes arrivés !

 

Alors,  si vous voulez retrouver l’unité du Mouvement Pour Tous, il vous suffit de le demander, non pas à nous les consentants, mais aux organisateurs des universités d’été, et vous l’obtiendrez. C’est l’unité de notre mouvement et une vision poléthique ouverte, diverse et respectueuse de chacun  qui vous a fait venir 3 fois 1 million dans la rue. C’est encore l’unité qui doit vous faire venir aux Universités d’été des uns et des autres. Ou chacun pourra s’exprimer dans la liberté de conscience, l’égalité des prises de paroles, la fraternité du but commun : ne jamais lâcher, pas même un instant, le combat contre la la loi Taubira : car elle institutionnalise la loi du Genre en France et fonde la civilisation trans-humanisée de la consommation du vivant.

 

Nous savons qu’avec un bon appel à l’unité, sur de bonnes bases égalitaires et collégiales de ceux qui ont porté le mouvement, et votre amicale participation à cette dernière porte de sortie de la divison, nous allons rapidement  retrouver, au Parc Floral les 14 et15 septembre prochains, l’unité d’une vraie lutte contre la loi Taubira, dont dépendent toutes les lois subséquentes, notre seul projet commun de septembre 2012 à septembre 2013, et au-delà !

 

Vous trouverez donc en pièce jointe l’invitation aux universités d’été de la Manif PourTous qui se tiendront les 14 et 15 septembre prochain, ainsi que l’invitation à un type similaire de réunion, organisée par mon ami de Rillieux-la-pape, Jean-François Debiol, réunion informelle et lyonnaise, à laquelle sont invités Ludovine de la Rochère, François Juseau, Jean-Baptiste Labouche,entre autres, et nous-mêmes, et que nous honorerons avec joie le 7 septembre prochain. Nous n’avons qu’un espoir, être une semaine plus tard à Paris, avec vous tous.

 

Car à ces deux réunions, et à coup sur à la 2ème, il faut que nous soyons TOUS présents ensemble pour coordonner nos actions dans une synergie  commune, seule chance de réussir notre opposition de longue haleine, nationale, européenne et internationale au « changement de civilisation ». ET pour travailler au  seul changement urgent qui vaille, celui du vivre ensemble, pour le bien commun durable et équitable de notre humanité et de notre cité.

 

La flamme de la Résistance ne s’éteindra jamais ! A vous de la rallumer, demandez-leur la réunion des deux camps, et nous ne doutons pas que vos leaders vous suivront pour cette rentrée de l’Unité pour Tous !

 

Indignez-vous de nos indignités, signez L’Appel du 22 juillet 2013 pour l’unité, la pérennité et la responsabilité du mouvement social, familial et vital que vous avez levé, et signalez-nous par retour de mail les moyens que vous comptez mettre en œuvre dans votre participation active à la campagne de l’Unité pour Tous !

 

Frigide Barjot,
Xavier Bongibault,
Laurence Tcheng
Clément Borioli

   Envoyer l'article en PDF   

L'Avenir pour Tous
dépend de vous :
faites un don !

Revenir en haut de la page